FAITES CE QUE JE DIS…

Option Auto n°257 (Août / Septembre 2022)

Sobriété : n. f. – modération, réserve, comportement de quelqu’un qui se comporte avec retenue. Voilà comment le Larousse définit ce qui sera, notez-le surtout si vous êtes passé à travers, la tendance de la rentrée. Le hic, c’est que le concept est ouvert à l’interprétation. Parle-t-on de mesure, de tact, de tempérance, ou de frugalité, de simplicité voire de dépouillement ? J’ai toujours préféré les verres à moitié pleins mais en vieillissant, je vote au réalisme un soupçon de pessimisme et voir la sobriété associée à son lot d’adjectifs m’autorise à penser qu’on va se -re-faire gentiment enfumer. Dans son récent discours le Président de la République a parlé de sobriété énergétique. Exhortant les gueux irresponsables que nous sommes à limiter nos consommations de gaz et d’électricité. Ce qui vous fera d’autant plus rigoler que vous êtes par ailleurs copieusement invités, pour ne pas dire contraints, à l’achat d’un véhicule électrique dans les plus brefs délais. Avant de nous indiquer comment le recharger sans faire exploser le réseau dès que l’hiver pointera le bout de son nez, les éminences grises n’auront pas oublié de majorer les malus pour les thermiques et annuler les bonus pour les hybrides…

La sobriété dans la consommation, aussi, tient la corde des bonnes idées que vous êtes autorisés à adopter après les vacances d’été, le chiffre d’affaires du secteur tourisme ne souffrant d’ici là aucune contradiction. Ne dépensez pas trop en matériel scolaire, les études de vos enfants, dont l’ambition serait de travailler moins pour avoir une vie meilleure, risquant de ne plus être particulièrement longues : bosser moins, profiter plus, gagner pour soi, vivre mieux en respectant la planète, je vote pour ! Parce que je ne suis pas plus idiot qu’un autre, que je sais combien se tuer à la tâche peut interférer sur son écosystème et qu’atteindre la retraite sans y laisser des plumes revêt un caractère, même en 2022, quasi utopique. Mais j’ai arrêté de croire au débarquement d’un Père Noël bâti comme miss Univers avec le ticket gagnant de l’EuroMillion entre les dents, tout comme je n’attends plus de grande réconciliation politique entre socialistes, capitalistes, écologistes et bienpensants n’ayant pour point commun qu’un manque évident de sobriété (qu’elle soit tempérance ou simplicité !)…

Notre définition, dont nous espérons que vous la partagerez, fait plus appel aux principes de base de l’éducation. Des notions de respect, de politesse, de retenue et de maintien, notre ambition consistant à se faire entendre sans faire de bruit plutôt que l’inverse. Je vous annonçais fin mai que la presse souffrait, et les mesures susmentionnées n’y sont pas étrangères puisqu’au défaut de matières premières s’ajoutent des coûts de fabrication exponentiels. Je vous prévenais aussi de l’évolution du prix d’Option pour nous aligner sur la réalité sans pour autant atteindre celui, parfois exagéré, d’autres revues spécialisées, et nous nous y sommes pliés. Mais si le prix de l’huile a bondi sans que vous soit offert le vinaigre, nous ne pouvions nous résoudre à répartir l’effort de guerre sans contrepartie. Du coup, tout a changé. J’avais pensé rubriques, Pierre a évoqué un nouveau format, Vincent une maquette, d’autres un couché brillant plus épais… Option Auto 257 inaugure une formule ultra digitalisée dont les évolutions vont continuer à la rentrée, et vous dévoile surtout notre road trip annuel,  dédié aux Hauts-de-France, la fête se devant d’être la plus grande possible. Parce qu’à vous lecteurs qui nous suivez pour certains depuis 38 ans, nous devions tout, sauf la sobriété. Bonnes vacances et bonne découverte !    

       Frédéric Lardenois